Optimysconsulting  
 
 

Quelle Richesse ? !

Histoires de sagesse pour vivre ... mieux

Recueilli, traduit , rédigé par Le Yen ZYS

***

La graine magique

daida
Une femme vient de perdre son enfant. Elle est très malheureuse, son cœur est déchiré. La tristesse est au plus profond d'elle-même. Elle pense qu'elle ne pourra pas supporter longtemps cette situation. Elle cherche un Sage dans la montagne. Elle lui demande :
— Y a-t-il une prière ou une magie qui peut faire revivre mon enfant ?
Ses paroles sont désespérées.
Au lieu de refuser ou conseiller cette dame, le sage répond :
— Vous irez me chercher une graine de moutarde dans une famille qui n'a jamais eu de malheur. Cette graine peut effacer votre douleur.
La femme le remercie et part immédiatement pour chercher cette graine magique.
D'abord elle arrive dans un grand château magnifique, elle frappe et demande :
— Je cherche une graine de moutarde dans une famille qui n'a jamais eu de malheur. Est-ce le bon endroit ?
— Non, vous vous êtes trompée d'endroit, lui a-t-on répondu et on lui raconte toutes les catastro-phes qui sont arrivées dans cette maison. Après les avoir écoutés, elle reste pour les consoler.
Ensuite elle continue à chercher la famille qui n'a que du bonheur.
Mais où qu'elle aille, des maisons très riches aux pauvres cabanes, elle est toujours reçue par des histoires pleines de malheurs. Elle s'intéresse de plus en plus au sort des autres et elle veut aider, partager la souf-france des autres ... jusqu'à en oublier sa recherche de la graine de moutarde magique.
Elle ne sait pas à quel moment la moutarde magique a ôté le malheur de sa vie.

L'amour en cage

daida

Il était une fois un homme très riche mais malheureux : il n'arrivait jamais à garder avec lui la femme qu'il aimait, alors qu'il était toujours aux petits soins pour elle, tout le temps qu'elle était là. Il est très triste car il ne comprend pas pourquoi. Que fait-il de mal ?
Il décide d'aller voir dans le village, un vieil homme très heureux.
— Pouvez-vous me dire le secret de votre bonheur. J'ai eu beaucoup de femmes mais toutes sont parties, je reste seul.
— Je vais vous raconter une histoire, répond le vieil homme.
« Une demoiselle vivait dans la forêt. Un jour qu'elle se promenait, elle voit deux oiseaux agonisants qui ont perdu leur mère. Elle les emporte chez elle, dans une belle cage, pour les nourrir. Chaque jour, elle les soigne avec tout son amour. En peu de temps, les oiseaux retrouvent leur force et leur beauté. Jour après jour, ils jouent avec la demoiselle et lui chantent les plus belles chansons, de leur voix veloutée. La jeune fille est très heureuse.
Un jour elle oublie de fermer la cage, et l'un des oiseaux s'envole au dehors. Il fait plusieurs fois le tour de la cage, pour montrer son affection. Elle a peur de le perdre. Dès que l'oiseau s'approche d'elle, elle l’attrape rapidement et le tient fermement dans sa main. Elle serre très fort car elle craint que l'oiseau ne s'échappe. L'animal a du mal à respirer dans sa main. Tout à coup elle sent l'oiseau ramolli. Affolée, elle voit se fermer définitivement les yeux de son oiseau bien-aimé.
Elle est très triste en regardant celui qui reste en cage. Elle pense qu'il a besoin de s'envoler dans le ciel, dans la nature, en liberté. Elle s'approche de la cage et délivre l'oiseau. L'oiseau fait un tour, deux tours, plusieurs tours, comme pour montrer son affection et remercier la fille. Elle le regarde tendrement. L'oiseau se pose sur son épaule et gazouille d'une voix veloutée. Elle ressent son amour et oublie tout son malheur précédent. »
— Maintenant vous connaissez la façon de perdre l'amour, il suffit de bien le tenir.
Si vous voulez garder à jamais l'amour, donnez lui les ailes de la liberté.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15

 
 

 

 
Accueil Histoires Rapports Contact Photos Recettes Animation Professeur Liens