Optimysconsulting  
 
 

RAPPORT D’APPLICATION DE LA FORMATION DIEN CHAN .

 
 


Rapport 3 ( Phuong Huy)
1/ Depuis que vous avez le DIEN CHAN jusqu’à maintenant, combien avez-vous pratiqué de traitements de maladies sur vous-même ou sur d’autres personnes? Comment en avez-vous fait ? Quel est le pourcentage de réussite et de non réussite ? Racontez un ou deux cas de réussite. Depuis mon stage DCDKLP, je me suis soignée des douleurs que j’ai depuis 4 à 5 ans, malgré des interventions chirurgicales (2 ANS) : mains (canal carpien) douleurs et fourmillements à la main droite, fourmillements à la main gauche, avec l’outil à 6 branches, et les 2 pieds (hallux vagus), douleurs avec les P.51 et avec la petite roulette côté YIN au menton. A part cela, j’ai soigné environ 100 cas dans la famille, les amis, le voisinage proche, les collègues de travail, concernant les maux les plus divers : entorse, torticolis, douleurs inflammatoires, douleurs à la nuque, au dos, aux bras, aux jambes, aux genoux, aux pieds, aux chevilles, aux poignets, déchirures musculaires, maux divers aux articulations du corps. Maux d’estomac (y compris ulcère), problèmes de digestion, rhumes, fièvres, maux de dents, migraines, fatigues, hypertensions artérielles, apaisements des traumatismes après un choc accidentel et/ou post opératoire. Mal à la poitrine suite aux difficultés respiratoires, sciatiques, etc.…. Quelques exemples :

1/ Un ami a la lèvre supérieure enflée et remplie de pus, ainsi que sa gencive supérieure, forte douleur fort pincement à la poitrine et difficulté pour respirer. Tension à 14/9. Il a dit qu’il a été à l’hôpital, depuis 15 jours, consultation d’un cardiologue, d’un dermatologue, il a eu des examens divers, sans découvrir les causes de ses problèmes ! J‘ai commencé à lui faire le traitement suivant : massage des 6 zones du réflexo- drainage, YIN , ensuite la formule anti inflammatoire : 61, 156, 38, 37, 41, 143, 26, 127, plus 60 (cœur), 179 (plexus), ensuite utilisation du bâton de moxa. Chauffer le schéma de réflexion de la bouche, situé à l’oreille. (schéma de l’homoculus de Penfield), réchauffement de la base des ongles (lunules), représentant les gencives, le poing gauche, correspondant au cœur, environ 5 minutes. Après une séance de 20 minutes il a déclaré que ses maux ont diminué d’environ de 70%. Il est revenu 4 jours après, sa lèvre a séché, la gencive supérieure n’a plus de « pus », a cessé d’être enflée, juste encore un léger pincement à la poitrine, douleur à la partie supérieure de son dos. J’ai donc continué à lui chauffer le poing gauche (cœur) et j ai effectué avec le grand double boules de piquants YIN, des roulements sur tout son dos. Après 10 minutes de soin, il a déclaré qu’il ne sent plus aucune douleur. Donc, un succès à 100% !
2/ Une autre personne qui souffre encore d’une fracture acquise depuis 6 mois, il ne peut pas plier son poignet d’avant, en arrière. Perte de sensations du pouce, du majeur et de l’annulaire. Le chirurgien voudrait l’opérer de nouveau, mais elle a refusé. J’ai donc effectué : le massage des 6 zones du réflexo- drainage, YIN, j’ai pris ensuite le double petites boules piquantes YANG, roulant sur les doigts incriminés, et poignet mais de la main droite, pendant 3 minutes ! Après quoi, elle a dit qu’il y a que 10% de bonification. J’ai changé de méthode de traitement, en mettant du baume et massé les doigts et le poignet de la main gauche (main malade), ainsi que la roulette. J’ai pris l’outil à 6 branches pour pointer les intercalaires de ses doigts ankylosés, j’ai ensuite pointé le P. 300 (reins), la personne a dit avoir ressenti une douleur aigue, j’ai appliqué la méthode « pointe lente », en totalité des applications, espacées en 3 fois. Après 15 minutes, le soulagement est de 90%, a déclaré la personne.

C/ Une voisine a une plaque de champignons aux pieds, avec du pus depuis 20 ans. Fortes démangeaisons à chaque fois qu’elle se gratte, le « pus » en sort, ainsi que du sang. Après plusieurs visites à l’hôpital, chez les dermatologues, divers traitements effectués aux pieds, depuis tout ce temps, elle n’a aucun résultat positif à son problème ! J’ai appliqué la méthode ân nhun des points 38, 50, 51, 7, 17, et 61, 467, 491 (rectangle POUMONS), échauffement des plaies avec MOXA, une fois tous les 2 jours. Après 2 semaines de soins, une peau nouvelle a pris progressivement la place des plaques de champignons aux pieds et assèchement des plaies. Après un mois, les pieds ont retrouvé leur aspect naturel jusqu’à ce jour ! 100% de réussite ! Pourcentage de réussite :
 10% de personnes soulagées à 100% après 1 séance de soins.
 08% de personnes soulagées de 60% à 70% après 1 séance de soins.
 70% de personnes soulagées de 80% à 90% après 2 ou 3 séances de soins.
 10% de personnes soulagées de 80% à 90% après 2 ou 3 séances de soins, mais avec des rechutes, après 3 à 4 mois d’interruption des soins.  02% de personnes soulagées seulement de 30% à 40%.

2/ Quels sont les points et les schémas de réflexion que vous préférez et pourquoi ?
Mes points préférés sont :
 P. 0 qui a beaucoup d’effets régulateurs.
 P. 34, 124 : rattachés au système nerveux, fait retrouver au malade un sommeil paisible, le rend plus heureux, optimiste. Mes schémas préférés sont ceux de l’anti inflammatoire, de la régulation musculaire et nerveuse, car j’utilise beaucoup ces 2 schémas pour soigner dans mon milieu professionnel, et ils m’ont donné des résultats surprenants et très positifs.
3/ Avez-vous des questions concernant le livre « ABC du DIEN CHAN » et les documents remis ? Citez les difficultés de compréhension et de mise en pratique. Les documents, les livres, les explications du Pr. Dr. Bui Quôc Châu et de Mme Lê Yên ZYS, sont très clairs et explicites. Je n’ai pas eu de problèmes les concernant.
4/ Quelles techniques avez-vous préférées? Citez les et expliquez pourquoi. Quels outils préférez-vous et pourquoi ? Je préfère :
 la technique de détection des points douloureux, car les résultats sont visibles, surprenants et instantanés!
 la méthode de « pointe lente », celle-ci est moins douloureuse pour le malade.
Mes outils préférés sont le double-détecteur et les simples petites boules piquants YIN et YANG. Ils sont petits, et je peux les emmener partout avec moi, dans ma poche. Ce sont mes inséparables depuis que j ai étudié le DIEN CHAN.
5/ Avez-vous des idées à nous proposer au sujet du livre et des documents ?
Je n’ai pas de proposition à faire, juste une réflexion personnelle :
Concernant les documents et les livres : les sujets sont bien détaillés, explicites et clairs pour tous les niveaux de compréhension et de tous âges. Même mes enfants ont assimilé la base minimale que je leur ai expliquée, en environ ½ heure, et ils ont réussi à soigner les maux bénins. Au sujet des cours, de la méthode de l’enseignement, je pense que la façon d’enseigner est unique. Les stagiaires ont ri aux larmes, se tordant de rire, et c’est peut être pour cela, que les paroles des cours, la philosophie du praticien sont imprimées éternellement au fond de mes pensées. Des réflexions instantanées et son expérience qu’il nous a données, sont si riches et si passionnantes, que personne ne veut faire de pause ! Ces choses là ont une valeur inestimable que je n’ai pas trouvée dans aucun des livres d’enseignement.
6/ Que pensez-vous de la méthode DIEN CHAN et de son avenir ?
Plus j’étudie le DIEN CHAN, plus je trouve que c’est une méthode aux mille facettes pour soigner les maladies selon la compréhension et la volonté de chacun. Donc, tout le monde peut devenir un bienfaiteur pour la société. Je souhaite et crois qu’un jour proche, DIEN CHAN sera une illumination pour le monde entier, afin de réveiller, changer le regard, la vie de l’être humain sombrant dans l’oisiveté et dans l’égoïsme. Pour ma part, à chaque fois que j’arrive à soulager les douleurs physiques des malades, je sens une sensation d’apaisement des maux psychiques personnels, voyant ainsi que ma vie a beaucoup plus de sens et de me sentir plus heureuse.
7/ Depuis que vous appliquez cette méthode, combien d’économie d’argent et de médicaments avez-vous réalisées pour vous et pour votre famille ? J’ai la chance de vivre en France où le système social prend en charge tous mes frais médicamenteux, ceci pour dire qu’il n’a rien de changer à ce sujet. Toutefois, je n’ai plus à aller faire la queue pour consulter les médecins, ou chez le kinésithérapeute chaque semaine comme auparavant. Même pour ma famille, s’il y a un problème de santé, elle vient me voir avant de prendre rendez vous avec un médecin. D’ou gain de temps !le temps est très précieux en France… et la santé, qu’aucun ne peut l’acheter !
8/ Quelles sont les idées essentielles répétées plusieurs fois par le Professeur au cours de la formation ?
Les mots : « cœur », « selon », « modération » (d’après moi, ce sont des armes du DC pour combattre les maladies).
Il y a deux phrases du Pr. Châu que je préfère :
 « Le mot « cœur » décide de notre destin ».
 « La solution arrive avec la persévérance des réflexions et des applications ».

9/ Parmi les 20 bénéfices de DIEN CHAN : Santé, bonheur, développement du QI et du QE, confiance, respect, relation, valeurs ajoutées, investissement de soi, liberté, beauté, longévité, paix intérieure, l’ouverture d’esprit, environnement social, sérénité, économie, joie, qualité de vie et changement de la perception de la société, combien en avez-vous obtenus depuis votre formation ?  A propos de la longévité, je ne vois pas encore le résultat. Le temps me répondra mais je pense que je l’obtiendrai.  A propos de l’ouverture d’esprit, à cause de mes problèmes personnels je dois m’effectuer un travail sur moi-même à ce sujet-là.  A propos du respect, des valeurs ajoutées et de l’investissement de soi, à vrai dire je n’ai pas trop donné de l’importance sur ces points-là. Je suis la méthodologie du maître « la santé des autres est notre bonheur » (En pensant à une histoire personnelle, après deux ans en fauteuil roulant, six ans de nécessité d’une canne pour marcher (après une grave maladie), mon mari eu la chance d’avoir rencontré le Pr. Dr. Châu, qui a pu le soigner. Actuellement, il peut marcher sans canne ! Donc, j’ai donné un et j’en ai reçu dix.)  Et à propos du reste, je pense que je les ai acquis au-delà de mes espérances.

10/ Que pensez-vous du Professeur BUI QUOC CHAU ?
A part sa liberté d’esprit, sa simplicité, son ouverture et sa bonne humeur extérieure, je trouve que le Professeur Bui Quôc Châu possède un fond humaniste, miséricordieux, philanthropique d’un thérapeute. Réfléchi, visionnaire, sensible, et créatif d’un artiste. L’esprit perspicace, la connaissance profonde, subtilité, avec le grand caractère bienveillant d’un génie. Mille remerciements ne suffisent pas à exprimer ma reconnaissance auprès du Pr. Bui Quôc Châu, la personne qui a créé et m’a enseigné la doctrine Diên Chân ( je n’oublie pas aussi de remercier le maître Bui Minh Luân, celui qui a guidé mes premiers pas dans le chemin du Diên Chân), ce qui m’a permis de réaliser, à mi-chemin de ma vie, l’utilité de mon existence pour les autres. J’espère que ceux qui auront le destin et la chance de devenir des disciples de Dien Chan, pourront apporter leurs parts pour parfaire les idées du Professeur, emmener le Diên Chân à chacun ; dans chaque foyer ; dans le monde entier. J’espère que nous pourrons atténuer la souffrance des maladies ; retarder la vieillesse et la mort, dans le cycle de la vie : « Naissance, Vieillesse, Maladie et Mort », parmi les douleurs sans fin de l’humanité.

Tous les rapports

 
 

 

 
Accueil Histoires Rapports Contact Photos Recettes Animation Professeur Liens